LA MUE

LA MUE

« Par où avons nous laissé traîner nos vieilles peaux ? »

La Mue s’amuse – hic – à revenir sur des histoires troubles, hermétiques, tabous oubliés aux oubliettes d’où s’évadaient par exemple Lilith, le premier homme, la sorcière, la vierge prostituée, la prêtresse saphique, l’onaniste, la suffragette judokate, l’intelligence artificielle, les poètes romantiques passionné-es, les assassins et d’autres anarchétypes en pagaille qui se transforment sur les chemins où les vieilles peaux pourrissent humus pour les mauvaises herbes.


La Mue duo poésies chansons jeux de rôles voix trompette guitare synthétiseur bruitage espagnol français.La Mue sa musique à rêve hennir sur des histoires…

Pour une lecture plus compréhensible du site nous précisons que nous utilisons le français inclusif, il s’appuie sur l’ouvrage grammatical de Alpheratz.